11235508-la-honte

Souvent je m'extasie devant les progrès de mes filles, je me sens alors fière comme un coq d'avoir engendré des enfants aussi géniaux. Remarquez, c'est un peu le lot de tous les parents, c'est fou cette capacité que l'on a à voir en notre progéniture des futurs prix Nobel dès qu'ils font des trucs, somme toute, assez normaux.
"Chériiii, Caillounette a attrapé son jouet !! Bravo ma Caillounette, tu es meeeerveilleuse !!"
"Bravo Mistinguette, tu as fait pipi au pot !! Maman est fière de toi ma chérie, c'est formidable !"
...
C'est ça la maternité, perdre toute objectivité devant les progrès - naturels - de nos enfants.

Bien sûr, il y a des fois où on est fiers de nos enfants à juste titre, comme quand la maîtresse de Mistinguette m'a dit qu'elle était super, curieuse de tout, polie, respectant les règles (euh... Z'êtes sûre que vous parlez de ma fille, là ?).
Et puis il y a les autres... Celles où on aimerait s'enterrer dans un trou et dire "non, non, il est pas à moi cet enfant, je ne le connais pas, jamais vu..."

1. La colère / le caprice en public
Je vous en ai déjà parlé (ici), Mistinguette fait des colères monumentales. Avant d'avoir des enfants, il m'arrivait de penser en voyant un enfant faire un caprice au supermarché ou dans la rue "ppffff, quel mal élevé". Mais ça c'était avant. Maintenant, je comprends tellement le sentiment d'impuissance du parent, mêlé à la honte engendrée par les regards des autres... J'aimerai pouvoir dire que cela m'est égal, mais c'est faux, je me sens toujours un peu mauvaise mère quand ma fille se donne ainsi en spectacle devant du monde. Il faut dire qu'un monstre hurlant et se roulant par terre ne donne pas envie de revendiquer sa maternité !

2. La franchise
On le sait tous, les enfants disent ce qu'ils pensent, sans fioriture, sans se préoccuper de la réaction de l'autre. C'est normal, "la vérité sort de la bouche des enfants." Quand ma fille me dit, après que j'ai accouché "mais maman, y a encore un bébé dans ton ventre", je ris (jaune) mais ne m'en formalise pas. Par contre, quand elle dit ce genre de vérités aux autres, c'est un peu plus gênant. Ça donne des "Tata, toi tu peux pas mettre de soutiens-gorges parce que t'as pas de tétés", et bim tata, prends-toi ça ! Ou bien "toi Nana tu peux pas t'asseoir là, t'as des trop grosses fesses", et bam ! Oui, ça peut être mignon parfois mais à voir le sourire crispé de ceux qui reçoivent les remarques, ça l'est moins.

3. Les questions et remarques embarrassantes
Là ça s'adresse plutôt à de parfaits inconnus, qui me fusillent du regard et semblent penser "elle peut pas apprendre à sa fille à se taire, celle-là !". En voyant une personne âgée, "elle est vieille la dame, elle va bientôt être morte ?", dit bien fort, of course. En voyant un nain, "oh maman, regarde, un tout petit monsieur." Elle m'a fait le coup avec un aveugle, un noir, un handicapé... Bien entendu, ça révèle juste un grande curiosité face à des différences qu'elle ne fait qu'observer, mais ce n'est pas toujours comme ça que le prennent les gens en face...

4. Se faire rappeler à l'ordre
Je me gare en double file et Mistinguette dit en passant devant les policiers municipaux : "Maman t'es mal garée, la police va te donner une amende".
Ou alors, à la plage, elle veut faire pipi et MySpouse lui dit de venir dans l'eau et elle crie "Non papa, il faut pas faire pipi dans l'eau" devant les regards désapprobateurs des gens sur la plage. Ah... tant pis pour nous ?

5. Les gros mots
Mistinguette a un nouveau jeu en ce moment, c'est de décomposer les syllabes des mots. "Maman ça commence par 'ma', ma- ma- ma-man". J'aime bien, je trouve ça intelligent et tout mignon. Sauf que l'autre jour, à la piscine - bondée bien sûr - alors que je suis à l'ombre sur un transat et Mistinguette dans l'eau, elle me crie "Maman, putain ça commence par 'pu', pu- pu- pu-tain".
Vous me direz, elle l'a pas inventé ce mot, elle l'a forcément entendu quelque part. Certes. Cela dit, on lui apprend aussi des mots tels que "circonvolution" et allez savoir pourquoi, c'est pas celui-là qu'elle répète. 

A croire qu'elle fait exprès pour nous faire honte ;)